image

LES ASSURANCES DU MINISTRE ANTOINE DIOME

image

En prélude du Gamou de Thiénaba, le ministre de l’Intérieur a reçu, ce mardi, le comité d’organisation dudit Gamou. Cette rencontre, indique Antoine Diome, a permis de faire le tour d’horizon sur les différents aspects qui concernent l’organisation du Gamou de Thiénaba pour l’édition 2022.

« Dans le cadre de cette réunion, sur instruction de son excellence Monsieur le président de la République répercuté par le Premier ministre, l’ensemble des services de l’Etat ont été mobilisés pour accompagner le comité d’organisation dans le cadre de ses préparatifs du comité local de développement en passant par les CDD et Crd jusqu’à la réunion de ce matin. Aucun aspect intéressant l’organisation du Gamou de Thiénaba de cette édition n’a été laissé de côté », a dit le ministre de l’Intérieur.

C’est pour cette raison, informe-t-il, qu’un accent particulier a été mis sur, fondamentalement, deux sujets. Il s’agit d’abord de la question de l’eau mais pris en charge par la mise en marche du forage dit F3, mais aussi l’apport considérable des autres services de l’Etat en termes de camions citernes et de bâches d’eau. L’autre aspect aussi non négligeable, dit-il, concerne l’assainissement avec l’implication de l’Onas. Par ailleurs, le ministre soutient que : « c’est une réunion qui aura permis, au-delà de l’aspect intéressant directement à l’organisation du Gamou de cette année de faire des projections sur les attentes de la ville sainte pour les prochaines années. Bonne note a été prise. Et toutes les préoccupations qui, au-delà de l’organisation du Gamou, vont intéresser la vie des populations de Thiénaba et des localités environnantes. Le gouverneur ici présent va en assurer le suivi permanent afin que l’Etat au plus haut niveau puisse prendre toutes les mesures appropriées ».

Toutefois, Antoine Diome rappelle encore que les autorités administratives au niveau arrondissement, département et région ont la mission d’être aux côtés des populations dans l’exécution des instructions permanentes du chef de l’Etat. « C’est donc avec un grand plaisir que nous avons tenu cette réunion. J’engage les services de l’Etat qui sont déjà à pied d’œuvre de continuer sous la coordination du gouverneur le travail pour qu’on ait un Gamou réussit à tous les niveaux. Des prières sont également attendues pour une bonne fin de l’hivernage et des récoltes au-delà de ce qui est attendu par les cultivateurs ».

Cheikh Moussa SARR

27 septembre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article