image

« LES CANALISATIONS NE DOIVENT PAS ÊTRE DES DÉVERSOIRS DE DÉCHETS », (SERIGNE MBAYE ABDOU)

image

La fête de la Tabaski, hier, a été une occasion pour le porte-parole du Khalife général des Tidianes, Serigne Babacar Sy Dabakh de prêcher la préservation des ouvrages d’assainissement. Le guide religieux a invité les fidèles à ne pas jeter des déchets dans les rues.

En effet, l’amélioration du cadre de vie a été au cœur du sermon du porte-parole du Khalife Général des Tidianes, Serigne Babacar Sy Dabakh. C’est ainsi qu’il a invité les fidèles à ne pas jeter les déchets dans les rues, et à ne pas transformer les canalisations en réceptacles d’objets solides. « Les canalisations ne doivent pas être des réceptacles de déchets. Si ces canalisations sont bouchées, l’eau ne pourra plus s’écouler et elles sortiront dehors », a prêché le guide religieux. Non sans oublier de demander avec insistance aux fidèles de changer de comportements. Autrement dit à se départir du cliché que la rue appartient à l’Etat en conséquence, il lui incombe d’assurer sa propreté.

Le guide religieux a démontré que l’insalubrité des rues influe sur la propreté des salles et des chambres. « Si les rues sont sales, les chambres et l’esprit le seront. Nous devons arrêter de jeter les déchets dans les rues », a lancé le guide religieux. Faudrait-il le rappeler, malgré de nombreuses campagnes de sensibilisation, certains continuent à jeter des déchets dans les rues et dans les canalisations. Ces comportements contrarient les efforts déployés au cours de ces dernières années pour combattre l’insalubrité. Ils perturbent aussi les fonctionnements des systèmes d’évacuation des eaux usées et pluviales. Le plaidoyer porté par des voix autorisées comme des religieux pourrait aider à l’émergence d’une nouvelle conscience.

Cheikh Moussa SARR

12 juillet 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article