image

LES CHOSES SE PRÉCISENT POUR BBY DANS LA VILLE DE THIÈS

image

Comme Emedia la annoncé, un candidat issu du parti Rewmi va porter les couleurs de Benno Bokk Yaakaar pour briguer le fauteuil de maire de ville de Thiès. Il s’agit du ministre de l’Economie numérique et des Télécommunications. Notre source est formelle : Yankhoba Diattara est le candidat de la mouvance présidentielle. C’est le consensus trouvé entre Idrissa Seck et Macky Sall.

Talla Sylla coiffé au poteau

L’actuel maire de la ville de Thiès va devoir se contenter de son poste de ministre conseiller. Installé à la mairie de Thiès par le bon vouloir de Idy avec qui il sera en rupture de ban après quelques mois au fauteuil municipal d’après bon nombre de thiessois, Talla à perdu en sympathie. Et certains n’hésitent pas à dire leur déception face à l’allié de Macky Sall. "Tout sauf Talla Sylla a-t-on l’habitude d’entendre depuis quelques temps. La messe est dite pour lui avec cette décision qui minimise ses chances de rempiler, même s’il est soutenu par des militants de la mouvance qui veulent le voir redevenir maire. Macky l’a t-il sacrifié ? C’est la grande question.

Pape Amadou Ndiaye met aux enchères son poste de ministre ?

Le ministre de l’Artisanat et de la Transformation du secteur informel avait manifesté sa volonté d’être le candidat de BBY dans la commune de Thiès-Ouest. Il s’en est même ouvert à Idrissa Seck lors d’une audience au Conseil économique social et environnemental selon nos informations. Ce que Idrissa Seck refusa. "Pape Amadou Ndiaye manque de culture politique en voulant se présenter dans la base du Rewmiste en chef" analysent des Thiessois.

"Thiès-Ouest est le fief politique du président du Parti Rewmi et il n’acceptera jamais de le céder même pour un allié", souffle notre source.
Dr Ndiaye va t-il poursuivre sa logique vu la marque de sympathie qu’il a dans la commune de Thiès-Ouest ? En tout cas, le risque est de perdre devant Rewmi. "Cette hypothèse peut lui coûter son poste de ministre" d’autant plus que le chef de file de Benno Bokk Yaakaar a averti ceux-là qui présenteraient une liste parallèle à celle de la mouvance présidentielle.

L’autre responsable politique qui ne dort pas du sommeil du juste, c’est bien l’actuel maire Aliou Sow. Pourtant, il est de Rewmi. Sur 18 centres de vote de l’ouest, 12 coordonnateurs seraient contre la candidature du maire sortant. D’ailleurs, une déclaration de ces coordonnateurs dans ce sens est en gestation pour partager avec les Thiessois cette position.

"Abdoulaye Dieye le candidat sérieux de Thiès-Est"

"Rien ni personne ne pourra m’empêcher d’être candidat à Thiès-Est" avait lancé Abdoulaye Dieye lors d’une tournée dans sa commune.

Une déclaration qui semble porter ses fruits ou qui est prise au sérieux par le Rewmi qui veut rempiler dans la commune qui regroupe plus d’électeurs dans la ville de Thiès. Pour preuve, Idy et ses militants n’ont pas encore désigné leur candidat à Thiès-Est.
Le président de Rewmi a rencontré cette semaine Saër Mangane, Cheikh Lô et l’actuel Maire Pape Bassirou Diop. Tous les trois manifesteraient la volonté de se présenter.

"D’après les informations que j’ai eu, Abdoulaye Dieye est un candidat sérieux, je vous demande de trouver un candidat consensuel entre vous trois" leur à demandé Idrissa Seck, selon des informations concordantes.

Alassane Ndiaye pressenti pour remplacer Lamine Diallo au Nord

La page Lamine Diallo de Rewmi en passe d’être tournée dans la commune de Thiès-Nord. Idrissa Seck et le Rewmi vont soutenir et présenter Alassane Ndiaye, conseiller spécial du président du CESE comme Candidat de BBY
Lamine Diallo qui fait face à des jeunes de BBY qui ont manifesté leur refus de le voir se représenter au profit du jeune cadre Maléye Diop va devoir manœuvré fort pour regagner le "cœur" du président du CESE.
Au cas échéant, il pourrait faire face aussi à Maléye Diop (BBY), Habib Niang (BBY) et Pape Doumbouya (Mouvement Thiès Cakam) qui n’ont pas encore dit leur dernier mot.

Isidore Alexandre SENE
(Correspondant à THIÈS)

23 octobre 2021