image

LES CLARIFICATIONS D’ALIOUNE NDOYE

image

Le ministre des Pêches et de l’Économie maritime, Alioune Ndoye, rassure les écologistes qui se plaignent de la disponibilité de l’étude d’impact environnemental du port de Ndayane. Face à la presse, ce vendredi, le ministre a indiqué que l’étude a été réalisée. Le document est disponible. Il pourrait être rendu public en cas de besoin.

Le rapport d’étude d’impact environnemental du port de Ndayane est disponible. Il pourrait être vulgarisé. C’est une assurance du ministre des Pêches et de l’Économie maritime, Alioune Ndoye. En faisant cette clarification, à la 8e édition du rendez-vous ‘’Gouvernement face à la presse’’, le ministre lève un coin du voile sur les conséquences environnementales de ce grand projet qui va s’étendre sur plus de 1000 hectares de terres. D’ailleurs, estime le ministre, les autorités administratives sont en train de boucler le travail de recensement des populations impactés par le projet. « Le président de la République a instruit que tout le travail, jusqu’au paiement des impactés, soit achevé au plus tard fin février. Il reste quelques éléments d’évaluation sur les impacts d’ordre agricole et immobilier », a-t-il souligné.

Sur la chaîne Itv, le 5 janvier passé, Massogui Thiandoum déclarait que le port de Ndayane est une catastrophe écologique et environnementale. L’écologiste, membre de l’association pour la défense et la protection du site o, estimait qu’aucun rapport d’impact environnemental n’a été fait par les promoteurs du projet. « L’étude environnementale du port de Ndayane a été réalisée. Au besoin, elle pourrait être davantage vulgarisée pour que les gens comprennent », a déclaré le ministre Alioune Ndoye.

Le port de Ndayane est détenu à 40% par l’Etat du Sénégal. Pour la première phase de sa réalisation, 837 millions de dollars sont mobilisés. Pour la seconde phase, 290 millions de dollars sont prévus. Le Port de Ndayane, est le plus grand investissement privé que le Sénégal n’a jamais connu. « L’objectif est de faire de Dakar un hub portuaire. Le Port du futur. Le président de la République a estimé qu’il fallait déplacer ce port, parce que nos voisins, Lomé et Abidjan, qui sont des concurrents, ont fait des investissements importants. C’est ce qui explique que le port de Ndayane est réalisé en eau profonde avec de lourds investissements », a indiqué Alioune Ndoye.

En tant que ministre des Collectivités Territoriales, Oumar Guèye, se réjouit de l’impact économique que le port va avoir sur les communes concernées, à savoir Yenne, Popenguine Ndayane et Diass. Il exhorte les maires de ces collectivités à aller dans le sens de l’intercommunalité pour bien capter les revenus que vont générer le port. « C’est très important. Cela va permettre aux collectivités d’avoir un partage équitable. À côté, il y aura le Gouvernement qui veillera à ce que tout ce qui doit être versé aux collectivités, soit effectivement versé », a-t-il déclaré.

Babacar FALL
Photo : Pape Doudou DIALLO

7 janvier 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article