« LES COALITIONS SONT UNE SORTE D’ESCROQUERIE DU JEU POLITIQUE SÉNÉGALAIS »

news-details
LR DU TEMPS

"Les coalitions sont une sorte d’escroquerie du jeu politique sénégalais". C’est l’avis de Pape Sadio Thiam, enseignant-chercheur et journaliste. Invité de LR du temps, ce dimanche, 15 août, sur iRadio, il explique "que les coalitions n’offrent pas de réelles perspectives en termes de rapports de force au sein de la classe politique." Au contraire, déplore-t-il, "les coalitions appauvrissent le débat politique."

Le constat est fait au moment où le landerneau politique est en ébullition et le rythme du jeu des alliances politiques, s’accélère, du côté du pouvoir comme de l’opposition, en prélude des élections locales du 23 janvier 2022.

"Les coalitions vident le processus électoral de sa véritable substance. Il n’y a pas de compétition. Et même à l’intérieur des coalitions, il n’y a pas de débat. Je pense que c’est une forme d’escroquerie. C’est une infirmité de notre démocratie", embraie Thiam. Selon qui, il urge "de mettre en place une autorité de la démocratie pour pouvoir veiller sur les mécanismes de dévolution mais aussi sur les mécanismes de fonctionnement des coalitions mais également des partis politiques."

Aussi, "avec l’émergence d’une nouvelle conscience citoyenne, on va vers une inflation des candidats indépendantes. Parce que non seulement il y a une désertion des Sénégalais des partis politiques mais également il y a un désaveu, une sorte de défiance vis-à-vis des formations politiques", prédit-il.

Vous pouvez réagir à cet article