LES COMMERÇANTS ET INDUSTRIELS LÈVENT LEUR MOT D’ORDRE

news-details
MESURES DOUANIÈRES

L’Association des commerçants et industriels du Sénégal (ACIS) suspend son mot d’ordre de grève de 72 heures. Les membres de l’ACIS, qui ont entamé leur mouvement d’humeur lundi dernier, avaient baissé rideau. Ce, pour protester contre les nouvelles mesures douanières. Les négociations avec le ministère de tutelle sont en bonne voie.

« Compte tenu de l’état des négociations avancées et du contexte lié à deux événements majeurs dont l’inauguration de la Grande Mosquée Massalikoul Jinaan, vendredi prochain, 27 septembre, et l’ouverture des classes fixée le 3 octobre, nous avons jugé nécessaire en tant que Sénégalais patriotes et citoyens, de suspendre le mot d’ordre de grève jusqu’à nouvel ordre », explique le responsable de la communication de l’ACIS, Pape Mamadou Guèye, face à la presse, ce mercredi.

Toutefois, ils persistent concernant l’abandon des containers au Port. « C’est une décision qui sera maintenue jusqu’à la fin des négociations. « Le ministre du Commerce nous a invités à des discussions pour trouver des solutions de sortie de crise. Au sortir de ces négociations, on peut dire que nous sommes en partie satisfaits. C’est en ce sens qu’une bonne partie de nos revendications qui l’interpellent directement sont prises en charge, et des engagements fermes ont été pris dans le sens de trouver des solutions définitives et durables. »

En face, les services de la Douane maintiennent leurs positions. Dans un communiqué rendu public, la Direction des Douanes martèle que « la dématérialisation des procédures de dédouanement et l’application des valeurs de correction (obéissent) à une logique d’accompagnement et de protection d’un maillon important du tissu industriel de notre économie et constitue des valeurs-plancher visant à assurer un minimum de garantie pour la mobilisation des recettes budgétaires ». Ces nouvelles mesures entreront en vigueur le 1er octobre prochain.

Vous pouvez réagir à cet article