LES CRIQUETS PÈLERINS SÈMENT LA DÉSOLATION À SADIO

news-details
État des cultures

Pour cette campagne agricole 2021, tout était bien parti. La pluie est au rendez-vous. Les semences et les emblavures ont été effectuées à temps, surtout dans la zone de Sadio, dans le département de Mbacké. L’espoir était donc permis avec de bonnes récoltes surtout pour l’arachide, mais aussi et surtout d’importantes quantités de fanes d’arachides.

Seulement, une vague de criquets pèlerins est en train de briser l’espoir de toute une communauté. « A Sadio, les criquets rampants sont en train de tout dévaster sur leur chemin. Après avoir fini de manger les feuilles, ils s’attaquent maintenant aux tiges, alors les cultures d’arachides sont en état de maturation », déplore Baba Top dont les champs n’ont pas été épargnés.

Au micro de emedia, le paysan qui affirme avoir mis quelque 500 kg de graines en terre, prévient : « si rien n’est fait, les cultures arachidières dépourvues de feuilles, vont sécher. Résultat des courses, les graines qui sont en état de maturation risquent de ne pas atteindre le poids souhaité au moment de la récolte ».

A en croire M. Top, des efforts personnels ont été consentis avec l’achat à Touba, de produits pour lutter contre les insectes ravageurs. Toutefois, avec leurs moyens qui sont très limités, le traitement ne dépasse pas l’étendu de leurs champs. Ce qui fait que les criquets reviennent quelques jours après pour poursuivre leur sinistre besogne.

A la question de savoir ce qu’a fait le service de l’agriculture par le biais de la Direction de la protection des végétaux (DPV), et donc l’Etat, Baba Top répond qu’au début de l’invasion, une seule voiture a été mobilisée avec un produit qui, apparemment, n’est du tout efficace.

Une situation qui, aujourd’hui, poussent les paysans à vouloir déterrer l’arachide pour sauver ne serait ce que la fane pour le bétail, parce qu’à ce niveau de la saison, les graines n’ont pas encore atteint le niveau de maturation requis.

Ainsi, Baba Top qui parle au nom des populations lance un appel pressant pour dire que si l’Etat ne déploie pas très rapidement les gros moyens pour sauver ce qui peut l’être, ils vont vers des lendemains incertains.

Sadio est une commune rurale située au centre-ouest du pays. De par sa position géographique, elle constitue un carrefour entre le Baol, Le Djolof et le Saloum. Elle fait partie de l’arrondissement de Taïf, du département de Mbacké et de la région de Diourbel.

Vous pouvez réagir à cet article