LES DÉBUTS PROMETTEURS DE COACH HABIB BEYE

news-details
Football

Habib Beye, entraîneur intérimaire du Red Star, en troisième division française, fait l’unanimité. Le club a quitté sa place de relégable ponctuée par le limogeage de Vincent Bordot pour mauvais résultats. Un souffle nouveau insufflé par le technicien sénégalais. Sous la houlette de l’ancien international sénégalais, le club audonien a inscrit douze buts, lors de ses trois derniers matchs, dont six sur la pelouse d’Avranches vendredi (6-0).

Des qualités liées à sa proximité avec les joueurs et sa lucidité sur le potentiel de son groupe, sont louées. "Il a pris le rôle de manière entière, sincère. Les joueurs sont réceptifs", glisse, d’ailleurs, un intime du club, à France Football.

Depuis Valenciennes, où il s’apprête à effectuer le sixième module de sa formation au Brevet d’entraîneur de football professionnel, la question de son maintien se pose. Elle est même incontournable.

Selon les règlements, le Red Star disposait, fin septembre, d’un mois pour trouver un entraîneur diplômé, sous peine de payer une amende à chaque rencontre. Il compte sur Habib Beye pour prolonger.

Nommé mi-septembre, la troisième tentative a été la bonne pour Habib Beye, après la victoire 4-2, de ses protégés contre Cholet. Une victoire qui permettait déjà au Red Star de remonter à la douzième place du championnat de National.

Vous pouvez réagir à cet article