image

LES DÉFIS À RELEVER PAR LE CODE DE L’ÉLECTRICITÉ

image

Le Conseil patronal des énergies renouvelables (Coperes) a tenu, mercredi, un atelier de vulgarisation du code de l’électricité voté en 2021. Une occasion saisie par la tutelle pour lister les défis à relever pour la réduction du prix de l’électricité. Venu présider la rencontre, Issa Dione, directeur de cabinet du ministre du Pétrole et des énergies (Mpe), a d’emblée indiqué que le code de l’électricité est « le cadre idéal » pour l’encadrement du secteur de l’énergie au Sénégal. Toutefois, il doit relever beaucoup de défis pour atteindre les objectifs escomptés. « Il faut aussi que les acteurs soient à mesure d’expliciter la compréhension des autorités et des parties prenantes. La sécurisation du secteur en produits pétroliers, gazier et le fait que le Sénégal va devenir prochainement un pays producteur de pétrole et de gaz constituent des défis que nous devons relever », a-t-il listé. D’après le représentant du ministre du Pétrole et des énergies, cela permettra de réussir la transition du Sénégal en pays importateur à pays producteur de pétrole et de gaz. Et profiter de cette occasion pour réduire le prix de l’électricité et du gaz et sécuriser aussi l’environnement.

A l’en croire, de 2012 à maintenant nous avons enregistré un doublement du nombre de localités électrifiées au Sénégal en milieu rural, ce taux passant du simple au double. Et en fin 2021 à 58%. « La stratégie Gaz To Power adoptée par le gouvernement en 2018 permettra la conversion de nos centrales au gaz et entraînera la baisse des coûts de production de l’électricité grâce à l’usage prochain du gaz local à l’horizon 2023-2024 », a rassuré Issa Dione. Pour sa part, Mamadou Saliou Sow, président du Coperes, estime que « le code constitue l’unique référentiel qui encadre le secteur de l’électricité. Donc en tant que secteur privé, nous avons le devoir de comprendre pour pouvoir apporter notre contribution pour l’élaboration des textes réglementaires qui vont accompagner ce code ».

Suzanne SY

8 septembre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article