image

LES DÉPUTÉS DE YEWWI ASKAN WI POSENT UN PRÉALABLE

image

Au cours d’un point de presse tenu ce lundi matin, le groupe parlementaire YEWWI ASKAN WI (YAW) accuse le gouvernement d’un manque de transparence et de non-respect des règles en vigueur concernant le projet de loi de règlement. Ils assurent accorder “une importance primordiale à la présentation préalable du projet de loi et de règlement pour l’exercice budgétaire 2021”.

Le groupe rappelle aussi que “la loi de règlement est un instrument incontournable du contrôle parlementaire” et que c’est un “exercice de contrôle budgétaire auquel le gouvernement cherche systématiquement à échapper. Ils tiennent en témoin l’opinion publique du non-respect des conditions de dépôt du projet de loi, une déposition qui devait être faite au plus tard le jour de l’ouverture de la session ordinaire.

Le groupe parlementaire dénonce les agissements d’une majorité mécanique révolue et annonce revenir “aux fondements budgétaires” dans le contrôle. Pour ce faire, ils annoncent plusieurs mesures.

Le groupe de YAW informe, d’une part, avoir saisi le président de l’Assemblée nationale pour réclamer une copie du projet de loi et, d’autre part, la commission des comptes pour s’informer sur la transmission ou non des documents de contrôle budgétaire. Ils finissent par rappeler que l’examen et le vote de la loi de règlement dans les délais requis est un impératif de transparence dans la gestion des derniers publics.

Pour le Président Birame Soulèye Diop et ses collègues de Yewwi Askan Wi, exiger le dépôt et la distribution du projet de loi de règlement, ne signifie nullement embarrasser le pouvoir exécutif, encore jeter le discrédit sur la Cour des comptes. Pour cette frange de l’opposition parlementaire, il s’agit de « veiller tout simplement au respect de l’État de droit et du principe de légalité à travers le Règlement intérieur de l’Assemblée nationale et la loi organique relative aux lois de finances ».

Harouna DIENG (Stagiaire)

24 octobre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article