image

LES DEUX DÉPUTÉS DU PUR ÉDIFIÉS FINALEMENT LE 2 JANVIER 2023

image

C’est hier lundi que le tribunal des flagrants délits de Dakar devait rendre sa décision dans l’affaire Amy Ndiaye Gniby. Cependant lors du dernier conseil des ministres, le chef de l’État avait déclaré férié, chômé et payé, le lundi 26 décembre 2022. C’est ainsi que le tribunal des flagrants délits de Dakar a pris la décision de proroger le délibéré jusqu’au 2 janvier prochain. Les députés Massata Samb et Mamadou Niang devront donc prendre leur mal en patience.

Pour rappel, le maître des poursuites avait requis, lors du procès, deux ans de prison ferme contre deux députés d’opposition jugés pour avoir frappé une collègue de la majorité à l’Assemblée nationale. Ils sont poursuivis pour les délits de « coups et blessures volontaires ayant entraîné un ITT de 23 jours », ainsi que de « menaces de mort ».

Massata Samb a nié les faits en soutenant que la dame a insulté son marabout et s’est attaquée à son honneur. « Je ne l’ai pas giflée. J’ai essayé d’arracher son foulard", a-t-il dit. Pour sa part, Mamadou Niang, a dit avoir "voulu éviter la chaise. « J’ai levé la main et le pied par réflexe. Je ne l’ai pas frappée », s’est-il défendu.

La partie civile, absente lors de l’audience en raison de son état de santé, a réclamé, par le biais de ses avocats, 500 millions de dommages et intérêts. L’un des avocats de la défense, Me Adama Fall, a plaidé que le procès ne pouvait avoir lieu compte tenu de l’immunité parlementaire de ses clients, mais la cour est passée outre.

Cheikh Moussa SARR

27 décembre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article