LES ÉLÈVES DÉLOGÉS PAR LEURS PARENTS À OULAMPANE POUR...

news-details
BIGNONA

Des parents d’élèves ont paralysé les cours au lycée de Oulampagne, dans le département de Bignona. Fortement mobilisés et brassards rouges en main, ils ont délogé leurs enfants peu après le démarrage des enseignements à 8 heures, hier lundi 12 novembre. Sud Quotidien précise que les manifestants réclament le départ du Proviseur de l’établissement.

« Nous exigeons le départ de ce Proviseur qui a transformé l’établissement en ring, dénonce Adama Benoît Diémé, le président de l’association des parents d’élèves dudit lycée. Il a agressé l’intendant du lycée, ce que nous ne pouvons accepter. »

Diémé de poursuivre : « En 2014, un élève qui avait agressé son camarade a été exclu du lycée et aujourd’hui, c’est le chef d’établissement qui commet le même acte. Alors, il doit quitter ce lycée. »

L’inspecteur d’académie de Ziguinchor, Siaka Goudiaby, a entamé les négociations pour une issue heureuse.

Vous pouvez réagir à cet article