LES ENFANTS DES CLUBS EDEN S’ENGAGENT POUR UNE MEILLEURE PROTECTION

news-details
Bonne gouvernance

« Promotion de la bonne gouvernance, les enfants des clubs EDEN s’engagent » ! Tel est le thème retenu cette année pour la 17ème édition de leur Rentrée scolaire de l’Ong Eden et les Clubs Eden (Clubs d’éducation aux droits de l’Enfant) retenue ce samedi, 17 novembre. Cette activité, marquant le démarrage officiel de leurs activités, consacre la célébration du 29e anniversaire de la Convention des Nations Unies relative aux droits de l’Enfant (CDE). « La Rentrée des Clubs Eden marque officiellement le démarrage de leurs activités de formation, d’information, de sensibilisation, de mobilisation, de plaidoyer pour la promotion et la protection des droits de l’enfant auprès de 6500 enfants et jeunes membres des différents cadres de participation », mentionne le Club dans un communiqué de presse reçu à emedia.sn.

Le document informe que malgré les progrès dans certains domaines des droits des enfants, beaucoup n’ont toujours pas les mêmes chances de remplir leur potentiel à cause de dépenses publiques insuffisantes, inefficaces et inéquitables consacrées aux enfants. D’ailleurs, le rapport sur la protection de l’enfant au Sénégal en 2017 publié par l’Unicef a révélé qu’un enfant sur deux vit sous le seuil de la pauvreté, un tiers souffre de privations multiples (santé, éducation, sécurité, logement). Regroupant des cadres permanents, les Clubs Eden s’engagent pour le respect de leurs droits et l’accomplissement de leurs devoirs. Mieux, ils comptent fortement promouvoir la bonne gouvernance pour une meilleure protection de l’enfance. « Ainsi, les principes et comportements de bonne gouvernance seront largement vulgarisés par les enfants auprès de leurs pairs, des communautés à la base, et un plaidoyer auprès des autorités pour le respect de la bonne gouvernance à l’école, au niveau municipal et au niveau national développé », souligne le texte. Lequel renseigne que le bilan d’étape de cette campagne sera présenté lors de la Journée de l’Enfant Africain du 16 Juin 2019.

Vous pouvez réagir à cet article