image

LES ENGAGEMENTS DU JAPON POUR UNE AFRIQUE STABLE ET SÉCURISÉE

image

Yamada Kenji, ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères du Japon a représenté son pays à la 8e édition du Forum sur la paix et la sécurité en Afrique qui se tient actuellement à Dakar. Il a rappelé, lors de son discours, que le Japon travaille avec l’Afrique depuis le lancement du processus de la TICAD en 1993. « En août 2022, le Japon a organisé la TICAD 8 en Tunisie, coprésidée par le Président Sall en qualité de président de l’UA. Lors de la TICAD 8, le Japon a réaffirmé son engagement à continuer de promouvoir la consolidation de la démocratie et de l’État de droit, la prévention des conflits et la consolidation de la paix, ainsi que le renforcement des capacités des communautés », se souvient-il.

Abordant les chocs exogènes, thème de ce Forum, le représentant du gouvernement japonais dit qu’ils menacent la paix et la stabilité dans différentes régions d’Afrique, dont la Corne de l’Afrique et le Sahel. « L’unité de la communauté internationale est essentielle dans sa réponse. Le meilleur exemple en est les mesures contre l’agression de la Russie contre l’Ukraine. Les effets néfastes des actions de la Russie sur la communauté internationale sont énormes et graves, et les fondements dont nous dépendons, notamment les Nations Unies et le droit international, sont remis en question. En Afrique, la sécurité alimentaire est une question urgente, et le Japon s’est engagé à fournir une aide alimentaire d’urgence, ainsi qu’un soutien pour renforcer la production alimentaire et encourager les ressources humaines dans l’agriculture », a-t-il dit.

Avant de poursuivre : « les pandémies et les maladies infectieuses, notamment la COVID-19, continuent d’être des facteurs de déstabilisation. Lors de la TICAD 8, le Japon a exprimé son plein engagement en faveur de la réalisation de la Couverture Sanitaire Universelle (CSU) dans les pays africains, ainsi que sa volonté de poursuivre et de renforcer ses efforts pour améliorer l’accès aux vaccins et aux médicaments. Le changement climatique est également une question qui ne peut être dissociée de la paix et de la stabilité en Afrique. Avant la COP27, qui se tiendra en Égypte en novembre, le Japon a annoncé le lancement de « l’Initiative japonaise pour une croissance verte avec l’Afrique (GGA) » lors de la TICAD 8. Dans le cadre de cette initiative, le Japon et le Sénégal ont signé en août un Mémorandum de Coopération concernant le Mécanisme conjoint d’octroi de crédits (Joint Crediting Mechanism ou JCM).

Afin de contribuer à la construction d’économies et de sociétés africaines résilientes, capables de résister à de tels « chocs exogènes », le Japon, promet-il, soutiendra les efforts visant à renforcer la connectivité par le développement d’infrastructures et d’autres mesures, et à promouvoir l’intégration régionale de l’Afrique, et contribuera à la paix et à la sécurité afin de maintenir et de renforcer l’ordre maritime fondé sur l’État de droit, dans le cadre de l’initiative « Indo-Pacifique libre et ouvert (FOIP) ». Dans cette perspective, le Japon a nommé un Ambassadeur pour la Corne de l’Afrique, dans le but de maintenir la paix et la sécurité dans la région reliant l’Asie à l’Afrique, au Moyen-Orient et à l’Europe.

Pour finir, le Japon sera Membre non permanent du Conseil de Sécurité des Nations Unies pour deux ans à partir de janvier 2023. Et, ajoute-t-il, le Japon mettra pleinement à profit son expérience du douzième mandat, et jouera un rôle plus important dans le traitement des questions liées à la paix et à la sécurité en Afrique, tout en écoutant la voix des populations des pays africains. En outre, selon lui, il est urgent de renforcer les fonctions de l’ONU afin de revenir aux principes de la Charte des Nations Unies et de restaurer la confiance en l’ONU. En particulier, en ce qui concerne la réforme du Conseil de Sécurité, nous souhaitons engager des actions avec l’Afrique pour y parvenir.

Cheikh Moussa SARR
Abdoulaye SYLLA (Photo)

24 octobre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article