LES ENJEUX DE LA VISITE DU PRÉSIDENT INDIEN À BANJUL

news-details
DIPLOMATIE

Le président indien Ram Nath Kovind a entamé, ce mardi, une visite officielle de 72 heures à Banjul. Un déplacement historique, en ce sens que c’est la première fois qu’un leader de ce pays-continent de plus d’un milliard d’habitants effectue une visite en Gambie.

Selon la Présidence gambienne, cette visite a pour but de renforcer les relations bilatérales entre Banjul et New Delhi. Un déplacement placé sous le signe du retour de la Gambie sur le concert des nations après plusieurs années d’isolement diplomatique. Plusieurs activités sont au menu, notamment la signature de plusieurs accords de coopération.

C’est une visite officielle aux relents historiques. En foulant le sol gambien cet après-midi, le président indien vient en terrain quasiment vierge pour la classe politique de son pays. Aucun chef d’État ou de Gouvernement indien n’avait effectué de visite en Gambie. Ce déplacement est surtout perçu à Banjul comme une victoire diplomatique illustrant le retour progressif du pays sur le concert des nations. Même si le président a peu de pouvoirs politiques en Inde, cette visite est perçue comme un symbole de rapprochement entre la Gambie et l’Inde, deux pays qui ont en commun l’organisation qui regroupe les ex-colonies anglaises, le Commonwealth.

Ram Nath Kovind est accompagné d’une forte délégation d’hommes d’affaires, plusieurs accords de coopération doivent être signés. Et selon une indiscrétion, la Gambie attend une aide financière d’au moins de 100 millions de dollars. Un soutien qui constituerait une bouffe d’oxygène pour Banjul dont l’économie peine à reprendre des couleurs.

En provenance du Bénin, le leader de ce pays-continent de plus d’un milliard d’habitants, s’entretiendra ce mercredi en tête à tête avec son homologue gambien et mènera une série d’activités dans le pays avant de poursuivre son périple ouest-africain qui le mènera en Guinée Conakry. Il faut rappeler que l’axe Banjul-New Delhi est au beau fixe. Banjul a bénéficié de plusieurs projets de la coopération indienne. Le bâtiment qui abrite l’Assemblée nationale de Gambie a été construit grâce à cette coopération.

L’Inde octroie également des bourses d’études aux étudiants gambiens qui y effectuent des formations. Par ailleurs, une importante communauté indienne est aujourd’hui établie en Gambie avec une trentaine de compagnies qui opèrent dans le commerce et les noix de cajou.

Vous pouvez réagir à cet article