LES ÉPOUSES DES ENSEIGNANTS PRÊTENT MAIN FORTE À LEURS MARIS

news-details
MODEM

Le "Mouvement Doleel nos Maris Enseignants" (Modeme) sera lancé ce samedi 8 décembre. Selon ses initiatrices, épouses d’enseignants, il s’agit de soutenir leurs époux dans la lutte pour le respect des accords signés entre le gouvernement et les syndicats d’enseignants.

Selon les précisions d’Enquête, le mouvement veut jouer un « rôle de modérateur » dans les échanges entre les deux parties pour la pacification de l’espace scolaire. Pour ce faire, Modem veut regrouper toutes les épouses des enseignants, sans distinction d’appartenance syndicale. « L’essentiel, c’est d’être épouse d’un enseignant. Nous ne sommes pas satisfaites de la manière dont on traite nos maris. Ils exercent un métier noble et respectent leur travail.

C’est inadmissible qu’ils soient marginalisés sans raison », avertit sa présidente, Dieynaba Wade. Dans chaque région, des représentantes des inspections de l’Education et de la Formation ont été choisies.

Vous pouvez réagir à cet article