LES ÉTABLISSEMENTS PRIVÉS EXIGENT 800 MILLIONS FCFA D’ICI AU 31 DÉCEMBRE !

news-details
ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR

En réunion ce jeudi 27 décembre 2018, à l’UCAO Saint-Michel, les membres du Cadre Unitaire des Organisations des Etablissements Privés D’Enseignement Supérieur du Sénégal (CUDOPES) continuent de taper du poing sur la table pour réclamer le règlement de la note qui leur est due.

Dans un communiqué qui nous est parvenu ce jeudi, le CUDOPES exige de l’Etat, le règlement des 800 millions F CFA déjà mandatés, au plus tard le 31 décembre 2018, soit exactement dans trois jours. Et ce n’est pas la seule condition requise pour rouvrir les portes des amphithéâtres le 21 janvier prochain. Ils exigent également le versement d’un montant d’un milliard F CFA, au plus tard le 15 janvier 2019, comme convenu dans le plan de décaissement fixé avec l’Etat à propos de la dette due aux établissements privés d’enseignement supérieur.

Dans son communiqué, le Cadre demande aussi à l’Etat de respecter la suite du plan de décaissement en question : 2 milliards avant le 15 février, 1 milliard au plus tard le 31 mars 2019, 2 milliards au plus tard le 30 avril 2019, 1 milliard au plus tard le 31 mai 2019 et enfin 1 milliard au plus tard le 30 juin 2019.

Vous pouvez réagir à cet article