LES ÉTUDIANTS DÉCRÈTENT 48 HEURES DE JOURNÉES SANS TICKET

news-details
UGB

Les étudiants de Sanar ont décrété dans la matinée de ce jeudi, 20 mai, 48 heures de Journées sans tickets (JST). En cause, le retard signalé, par les concernés, dans le paiement des bourses. La coordination des étudiants de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis (UGB) menace de passer à la "vitesse supérieure", s’il n’y a pas de réactions "dans les plus brefs délais."

En attendant, "aujourd’hui, nous sommes le 20 mai et jusqu’à présent, le paiement des bourses du mois d’avril n’est pas effectif. Chose que la coordination des étudiants de Saint-Louis fustige avec la dernière énergie", prévient le président de séance de la coordination, Sambarou Kandé, au micro de Sud fm.

Les grévistes imputent la faute, entre autres points, à des lenteurs notées au sein de la banque Ecobank. En effet, Kandé qui regrette des "lenteurs extraordinaires", explique "que la Banque avait demandé aux étudiants de déplafonner les comptes. Nombreux sont les étudiants à l’avoir fait, il y a de cela deux semaines. Mais jusqu’à présent, ils n’arrivent pas à entrer en possession de leurs bourses".

Vous pouvez réagir à cet article