LES ÉTUDIANTS DU PRIVÉ DANS LA RUE

news-details
ZIGUINCHOR

Après Dakar, puis Mbour, c’est au tour de Ziguinchor. Les étudiants orientés dans le privé continuent de réclamer la reprise des cours. Pour se faire entendre, ils ont investi les rues et brûlés des pneus, dans la capitale du Sud.
Bacary Sano, Coordonnateur des étudiants du privé de Ziguinchor, se veut clair : « Nous sommes fatigués parce que le gouvernement du Sénégal n’a pas respecté ses engagements. Aujourd’hui, on n’en peut plus. »

« Les étudiants sont descendus sur le terrain, précise-t-il, parce que cela fait deux mois qu’ils n’ont pas bénéficié de cours. Ils ne nous respectent pas, tout simplement. »

Bacary Sano et ses camarades menacent de maintenir le mouvement tant qu’ils n’auront pas obtenu gain de cause.

Vous pouvez réagir à cet article