LES EXCLUS DE L’UCAD METTENT FIN À LEUR DIÈTE : LES TERMES DU CONSENSUS

news-details
NÉGOCIATIONS

Les étudiants exclus mettent fin à leur grève de la faim. Les négociations entamées ce week-end entre les grévistes et les autorités universitaires ont, ainsi, porté leurs fruits. Selon les accords issus du consensus, il est, d’abord, question d’une deuxième session pour les 25 étudiants exclus et dont la majorité continuer de clamer leur innocence. Ils ont droit à une seconde chance.

Ensuite, les sanctions seront réétudiées au cas par cas.

Pour rappel, un étudiant a été définitivement exclu par le Conseil de discipline, siégeant le 2 juillet dernier, à la suite du saccage des biens de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) et du Centre des œuvres universitaires de l’UCAD (COUD), et de l’agression de certains enseignants en plein cours. Entre autres sanctions, sept étudiants ont été suspendus pour une durée de cinq ans, 37 pour une durée de deux ans et dix pour une suspension de l’inscription en attendant d’être entendus par leur Faculté respective.

Dans leur communiqué reçu à Emedia, les grévistes réclamaient "la réintégration immédiate et sans condition de tous les étudiants injustement sanctionnés par le conseil de discipline, la levée de la session unique décrétée au niveau de la FSJP".

Vous pouvez réagir à cet article