image

LES FEMMES DE BBY APPELLENT À « NE PAS CÉDER À LA MANIPULATION »

image

Suite à la décision des leaders de la Coalition Yewwi askan wi de maintenir leur marche de ce vendredi, malgré l’interdiction du Préfet, la coordination des femmes de Benno bokk yaakaar est encore montée au créneau pour dénoncer le discours va-t-en-guerre de Ousmane Sonko et Cie. Qui continuent à verser dans la provocation et la défiance de l’autorité. Ndèye Marième Badiane et les femmes de Benno qui regrettent l’attitude de la coalition Yewwi, estiment que les leaders de cette structures ont « prouvé leur incompétence et leur inexpérience en matière électorale car la tête de file de cette coalition, en l’occurrence M. Ousmane Sonko a avoué qu’ils ont fauté et que par conséquent leur liste nationale ne pourrait compétir pour les élections législatives ».

Dans un communiqué, les femmes de Benno ont déclaré : « Nous avons en face de nous des acteurs politiques malhonnêtes, manipulateurs irresponsables, anti républicains et pouvoiristes dont l’unique ambition est d’installer le pays dans la turbulence et l’instabilité totale ». Elles invitent ainsi la coalition Yewwi au respect des textes, lois, règlements et au respect du peuple sénégalais qui ne se laissera pas manipuler par « une bande de coquins, des leaders au parcours entaché de vol, de viol, de crime entre autres ».

S’érigeant en sentinelles, elles exigent sans condition la tenue des élections législatives car selon elles, « le droit a été dit et nul n’est au-dessus de la loi ». Ndèye Marième Badiane et Cie, demandent ainsi à l’État de « prendre toutes les mesures pour garantir la circulation des personnes et des biens, mais aussi de protéger nos enfants ».

Ndèye Anna NDIAYE

17 juin 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article