« LES FEMMES DOIVENT AVOIR 15% DES BÉNÉFICES DU PÉTROLE »

news-details
LR DU TEMPS

« Une société d’hommes et femmes égalitaire ». C’est ce que prône l’Envoyée spéciale de l’Union africaine (Ua) pour les femmes pour la paix et la sécurité. Invitée de l’émission Lr du Temps de, ce dimanche, 22 décembre 2019, Fatou Binetou Diop pense que l’autonomisation des femmes peut beaucoup contribuer à la stabilité du continent. « C’est pourquoi, au Sénégal, pense-t-elle, les femmes devraient être impliquées dans la gestion de la manne qui arrive et de ce qui sortira des ressources pétrolières et gazières. Elles doivent bénéficier de 15% des dérivés de ces richesses ».

Selon elle, l’introduction des femmes dans les instances de décisions peuvent être une source d’apaisement social. « Ce n’est pas simplement une question de droit. C’est une question de bon sens. Si vous avez une société composée majoritairement de femmes, il faudrait qu’elles aient des places de choix dans la gestion des affaires », a-t-elle déclaré. Pour Fatou Binetou Diop, il ne s’agit pas de contester les hommes, mais, de créer l’équilibre social.

Dans cette perspective, l’Envoyée spéciale de l’Union africaine s’est réjouie de la loi qui consacre 15% des marchés publics aux femmes. « Nous sommes en train d’étudier avec l’Union africaine, nous espérons que le Sénégal va prendre cela en marche. ET VOIR comment accompagner les femmes pour qu’elles aient accès aux marchés publics. Il suffit simplement de mettre les garanties parce que les femmes sont les meilleurs payeurs ».

Vous pouvez réagir à cet article