LES IMAGES DE L’ACCUEIL IMPRESSIONNANT DES MOUSTARCHIDINES À SERIGNE MOUSTAPHA SY

news-details
GAMOU 2019

C’est une tradition chez eux. L’accueil que les disciples du Dahiratoul Moustarchina Wal Moustarchidaty (DMWM) réserve à leur guide spirituel, Serigne Moustapha Sy, reste l’un des moments forts du Gamou des Moustarchines. Cette année encore, ils n’ont pas dérogé à la règle. Serigne Moustapha Sy, qui assure le Mawlid aux Champs des Courses, depuis la disparition de son vénéré père, Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy al maktoum, a été chaleureusement accueilli, ce samedi matin. Un accueil populaire qui s’est déroulé à son domicile, à l’entrée de la cité religieuse.

Ce rendez-vous, très respecté par les fidèles Moustarchidines prouvent que ces derniers restent accrocher à leur Responsable moral (Rm). Ils ont encore démontré cet attachement à leur guide spirituel dans cette matinée du Gamou. Dès les premières heures de la journée, ils étaient nombreux à se masser devant la demeure de celui-ci. Deux longues files indiennes parallèle sur la route nationale, sont formées. Les éléments de la sécurité du ce mouvement religieux veillent au grain.


À l’intérieur comme à l’extérieur la maison. Dans l’enceinte de la vaste cour de la demeure, l’attente est longue sous un soleil au zénith. Mais malgré la chaleur accablante, les Moustarchides étaient restés zen. Comme de vrais inconditionnels, ils attendent avec impatience l’arrivée de leur marabout. L’animation est au rendez-vous. Les différentes troupes afro rabes du mouvement assurent au bonheur des fidèles. Les responsables du mouvement Mourtarchidine sont tous présents.

Juste avant son apparition, Makhari Mbaye, membre de la cellule de communication, s’adresse à la presse. Interpellé sur l’organisation du Maouloud au Champs de course, il rassure. « Tout est fin prêt », déclaré Mbaye qui n’a pas manqué de revenir sur le sens du Mawlid. Avant même de terminer son interrogatoire avec les journalistes, on entend les sirènes. Le cortège de Serigne Moustapha Sy est entré dans la cité religieuse. L’attention des fidèles est coupée. Ils sont excités. Difficile pour les organisateurs de faire revenir l’ordre dans la cour.

11h40 le cortège franchit le portail de la maison. Mais à la surprise de l’assistance, ce sont les membres de sa famille en l’occurrence son fils Cheikh Ahmed Tidiane Sy, accompagné de ses jeunes frères qui qui descend du cortège. Il s’offre un bain de foule sous l’œil vigilent de la garde rapprochée. C’est quelques minutes après l’arrivée du cortège que Serigne Moustapha Sy s’est apparu sur balcon de sa terrasse pour être visible devant ses fidèles. Il laisse derrière une foule acquise à sa cause qui ne peut plus se retenir. Après avoir formulé une prière, il prend congés de ses hôtes leur donnant rendez-vous le soir aux Champs de course pour célébrer avec eux la naissance du saut des Prophètes, Mouhamed (Psl).

Vous pouvez réagir à cet article