image

LES INDUSTRIES EXTRACTIVES DU SÉNÉGAL EN CHIFFRES

image

Le Comité National de l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (Itie) a procédé à la présentation du rapport sur les revenus générés durant l’année 2020.

Les ressources naturelles ont généré 185,2 milliards de F CFA, en 2020. Les 167,75 milliards de cette manne sont directement allés dans le Budget de l’Etat. C’est ce qui est ressorti du rapport 2020 de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (Itie). L’on a noté également sur le rapport, rendu public ce mardi 28 décembre 2021, que le secteur minier a généré 162, 85 milliards F CFA, là où, le secteur des hydrocarbures a produit 16 milliards F CFA.

Comparé à l’année 2019, le total des revenus générés par le secteur extractif a progressé de 24,16 milliards de F CFA. Par contre, selon toujours le rapport, les revenus des hydrocarbures sont en baisse de 6,55 milliards de F CFA, passant de 22,5 milliards de F CFA, en 2019, à 16,3 milliards de F CFA, en 2020. « Cette baisse s’explique par l’absence de recettes exceptionnelles similaires à celles payées en 2019 », lit-on dans le rapport.

La contribution des sociétés minières sur le marché de l’emploi a aussi été mise en exergue par les rapporteurs de l’Itie. Les 26 sociétés recensées dans le périmètre de rapprochement de l’année 2020 ont employé 9 409 personnes. 95,6% de ces employés sont des nationaux avec une masse salariale globale estimée à 106,7 milliards de F CFA.

Le contenu local n’a pas été laissé en rade. Conformément aux déclarations ITIE, les services achetés auprès de fournisseurs locaux, c’est-à-dire ceux détenus par des personnes de nationalité sénégalaise, ont représenté 28,9% du volume total des achats des entreprises sélectionnées au titre de 2020, évalué à 715 692 333 114 milliards F CFA. « C’est le lieu d’exhorter tous les services compétents de l’Etat, en collaboration avec les entreprises, à veiller au strict respect des dispositions visant à favoriser le contenu local au secteur extractif. Il est à noter qu’entre des recettes globales de 185 milliards de F CFA et des paiements des sous-traitants et fournisseurs de biens et services de l’ordre 110 milliards F CFA, l’importance de la loi sur le contenu local dans le secteur pétrolier, gazier et minier est démontrée à plus d’un titre », a indiqué, le ministre en charge du suivi de Pse, Abdou Karim Fofana.

Babacar FALL

28 décembre 2021


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article