LES JEUNES MANIFESTANTS DE CAP-SKIRRING CONDAMNÉS PAR LA JUSTICE

news-details
ÉMEUTES DE L’EAU

La messe est dite. Les 8 jeunes qui ont été arrêtés suite aux manifestations qui ont eu lieu dans la station balnéaire de Cap-Skirring ont été condamnés pour participation à une manifestation interdite, attaque et résistance avec violences et voies de faits envers la force publique.

Ces derniers ont écopé d’une peine de 6 mois avec sursis en sus d’une amende de 4 millions F CFA qu’ils doivent solidairement payer. Pour rappel, les affrontements avaient occasionné plusieurs blessés de part et d’autre dont un dans un état grave.

Le samedi 30 mai 2020 à Cap-Skiring, plusieurs jeunes ont manifesté leur colère contre la récurrente question du manque d’eau dans leur localité. Laquelle manifestation a été violemment réprimée pour motif de graves troubles à l’ordre public, en dépit de l’interdiction du sous-préfet de Cabrousse.

Le bilan des opérations, selon la gendarmerie nationale était de trois blessés évacués à l’hôpital de Ziguinchor du côté des manifestants, et trois du côté des gendarmes de la brigade ainsi que deux véhicules de l’unité endommagés.

Vous pouvez réagir à cet article