LES JOUEURS BISSAU GUINÉENS ET "LE REPAS EMPOISONNÉ" AU MAROC...

news-details
Éliminatoires Mondial 2022

De graves accusations polluent le groupe I des éliminatoires de la Coupe du monde Qatar 2022. Dans ce groupe, le match Guinée-Maroc, prévu le mois dernier, a été déjà annulé, en raison du coup d’État perpétré le 5 septembre contre le régime d’Alpha Condé.

Aujourd’hui, ce sont les Djurtus de la Guinée Bissau qui refusent de jouer contre le Maroc. Des joueurs et des membres du staff « ont eu des maux de ventre suivis de diarrhée et de vomissements » après avoir dîné mardi, a annoncé le sélectionneur Baciro Candé, à l’APS. « Quinze minutes après être sortis de table, des joueurs et des membres ont senti des douleurs au ventre, certains ont eu la diarrhée, nous avons été acheminés à l’hôpital que nous avons quitté au petit matin ce mercredi (vers 5h45 locales). »

« Dans ces conditions, je n’enverrai pas les joueurs sur le terrain, ce serait un acte criminel de ma part », a prévenu le patron de la Fédération bissau-guinéenne, Carlos Teixeira. Au moment où d’autres témoignages dénonçaient, sous couvert d’anonymat, une tentative d’empoisonnement.

La Confédération africaine de football devra arbitrer alors que la 2e journée Guinée-Maroc est reprogrammée pour mardi prochain.

Le Soudan complète ce groupe.

Vous pouvez réagir à cet article