LES LIONS DANS LA CHALEUR DU CAIRE, PREMIÈRES FRAYEURS POUR MBAYE NIANG ET LAMINE GASSAMA

news-details
CAN 2019 - ÉQUIPE NATIONALE

CAIRE - Après cinq jours à Ismailia, la Tanière des Lions s’est déplacé dans la capitale égyptienne, où elle compte rester pendant un mois, entrecoupé d’un probable passage à Suez pour les huitièmes de finale. En effet, c’est ici, au Caire, que le Sénégal disputera ses trois matchs de poule avant d’envisager y revenir pour les quarts, les demi et la finale, si tout se passe bien pour les protégés d’Aliou Cissé. Arrivés ce mardi, 18 juin, vers les 12 coups de midi, Sadio Mané et ses coéquipiers ont eu droit à un accueil des plus chaleureux dans cette ville où le mercure flirte aisément avec la barre des 40°C à l’ombre.

Très loin de la clameur de la ville, les Lions logent à l’hôtel Tiba Rose, qui jouxte le stade du 30 juin, où se dérouleront tous leurs matchs de poule, respectivement face à la Tanzanie, l’Algérie et le Kenya. Dans cet immense complexe sportif et hôtelier géré par l’armée égyptienne, l’équipe est totalement isolée de tout. Les habitations les plus proches sont à une dizaine de kilomètres. Tout est fait pour une concentration maximale et une pratique sportive dans des conditions optimales. Les joueurs ont pu s’en rendre compte en effectuant leur séance vespérale, à l’Air Defence Stadium, le terrain d’entraînement situé non loin de l’antre du 30 juin.

Une séance qui s’est toutefois déroulée sans Lamine Gassama, Mbaye Niang et Alfred Gomis. Le premier avait senti des douleurs aux adducteurs après être entré en jeu lors du match amical face au Nigeria, dimanche dernier. Déjà, lundi, il n’avait pas effectué l’intégralité de la séance d’entrainement, se contentant de quelques exercices. Aujourd’hui également, il a fait quelques tours de piste. L’équipe médicale n’a pas encore statué sur son cas, ni sur celui du gardien Alfred Gomis et de l’attaquant Mbaye Niang qui a semblé avoir reçu un coup lors du match contre le Nigeria.

Vous pouvez réagir à cet article