LES LIONS HONORÉS

news-details
Beach Soccer

L’équipe nationale du Sénégal de Beach Soccer à l’honneur. De retour du Mondial russe où ils ont été jusqu’en demi-finale, la bande à Al Seyni Ndiaye a été fêtée par la Fédération sénégalaise de football (FSF). La cérémonie Sargal a eu lieu à l’hôtel Good Rade, ce mercredi 29 septembre 2021.

Campant le décor, le président de la FSF, Me Augustin Senghor, a expliqué qu’il s’agit "de (les remercier) au nom de l’ensemble de la famille du football et du monde du sport plus largement et au nom de tous les Sénégalais."

Pour rappel, reçus au Palais, par le chef de l’État, Macky Sall, après leur sixième sacre continental, les Lions du football de plage avaient reçu, chacun, le grade de Chevalier de l’Ordre national du Lion et une enveloppe de dix millions F CFA.

"Mais nous tenions, en tant que membres de leur famille sportive, à les remercier", a soutenu Me Augustin Senghor.

Poursuivant, il ajoute : "nous avons eu à vivre une première moitié de l’année 2021 marquée sous le sceau du Beach Soccer, au Sénégal, en Afrique et dans le monde. Tout le monde a suivi la grande aventure qui nous a menés de Saly à Moscou, en passant par Dubaï. Nous avons vu notre équipe de Beach Soccer aller de continent à continent pour vraiment conquérir le cœur de beaucoup d’adaptes du football. Je dois dire que pas plus tard qu’il y a deux jours, j’échangeais avec les responsables de Puma, et la première chose dont ils m’ont parlé, c’est de l’équipe de Beach Soccer qu’ils ont suivie à la Coupe du monde. Rien que cela faisait qu’il ne faudrait plus même sous le prétexte d’une humilité ne pas célébrer au niveau de notre Fédération, au niveau du monde du football, nos héros qui vont à la conquête du continent. Cette équipe de Beach Soccer nous a habitués à de très belles choses depuis des années."

Après le sacre continental, le sextuple champion d’Afrique avait pour ambition de relever le défi mondial. Après avoir vaincu le Portugal, tenant du titre, en match de poule, la formation du coach Ngalla Sylla s’est offerte le scalp du Brésil, nation la plus titrée, en quart de finale, pour s’ouvrir les portes des demies. Ce qu’aucune nation africaine n’avait encore réussi.

Pour Augustin Senghor, c’est ce parcours qu’il fallait récompenser malgré le contexte marqué par le coronavirus. "Cette équipe pour arriver là où elle est arrivée, elle a eu à rencontrer les meilleures équipes du monde qu’elle a eu à battre. Malheureusement, en demi-finale, nous n’avions peut-être pas toutes nos forces. Nous avons perdu contre le Japon qui est aussi parmi les meilleures équipes du monde. Ils ont rempli leur contrat en dépassant les quarts de finale et en se qualifiant en demi-finale. Cerise sur le gâteau, on a eu un trophée décerné à Raoul Mendy dans le trio des meilleurs joueurs de cette Coupe du monde. Nous tenions à organiser cette petite fête, elle aurait pu être plus grande mais nous l’avons tellement repoussée et il y a tellement d’échéances à venir qu’il fallait le faire quel que soit le nombre en tenant compte aussi du contexte Covid-19."

La cérémonie s’est terminée par la remise de primes aux joueurs et au staff technique. Chaque joueur a reçu un chèque de trois millions et six pour le sélectionneur, Ngalla Sylla.

A signaler que l’équipe du Sénégal de Beach soccer compte cinq représentants parmi les nominés en lice pour le titre de meilleur joueur du football de plage. Il s’agit d’Al Seyni Ndiaye, de Mamadou Sylla, de Jean Nino Paul Diatta, de Raoul Mendy et de Seydina Mandione Laye Diagne.

Ngalla Sylla a été également retenu parmi les douze nominés pour le titre de meilleur coach de la discipline.

Vous pouvez réagir à cet article