image

LES LIVRAISONS VERS L’EUROPE SUSPENDUES POUR 3 JOURS

image

Les livraisons de gaz russe via Nord Stream ont été suspendues pour trois jours en raison de travaux de maintenance devant durer trois jours. Ce nouvel arrêt programmé entre ce mercredi jusqu’au samedi, de l’approvisionnement du gazoduc, reliant directement les champs sibériens au nord de l’Allemagne, accroît encore un peu la défiance entre Moscou et les Occidentaux surtout après les précédentes opérations de maintenance, à l’issue desquelles la Russie a réduit les flux exportés. Elles s’établissent actuellement à 20% de la capacité normale du gazoduc.

L’Europe en alerte
Au moment où Gazprom assure que ces travaux de maintenance doivent être effectués « toutes les 1 000 heures », du côté de Berlin, la capitale allemande d’où le gaz est ensuite exporté à d’autres pays européens, on est loin d’être convaincu. D’ailleurs, pour le patron de l’Agence allemande des réseaux, Klaus Müller, les travaux qui débutent sont « incompréhensibles sur le plan technique ». L’expérience montre que la Russie « prend une décision politique après chaque soi-disant "maintenance », a-t-il observé.

À Lubmin, port de la mer Baltique où aboutit le gazoduc, l’incertitude est également de mise. « En juillet, il s’agissait d’une maintenance régulière prévue de longue date, cette fois-ci, ce n’était pas prévu et nous ne savons pas ce qui se cache derrière cette opération », a expliqué à l’AFP un responsable de Gascade, entreprise qui transporte le gaz livré par Nord Stream à travers l’Allemagne.

En face, Dmitri Peskov, le porte-parole du gouvernement russe, soutient que les sanctions contre Moscou « ne permettent pas d’effectuer des travaux normaux d’entretien et de réparation », et en juillet, à l’issue de la maintenance, le robinet n’avait été rouvert qu’avec un débit limité : 20% de la capacité normale de Nord Stream.

EMEDIASN

31 août 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article