image

LES MAIRES LOCAUX SE DISPUTENT DÉJÀ LA PART DU GÂTEAU

image

À peine sa première pierre posée, le port de Ndayane aiguise déjà des appétits. La controverse s’installe sur la situation géographique de cette infrastructure de grande portée. C’est le maire de Yenne qui a soulevé ce débat sur les ondes iradio. Selon Gorgui Ciss, le port est installé sur son périmètre communal. Une doléance qu’il a portée devant le chef de l’Etat, Macky Sall, qui procédait, ce lundi 3 décembre, 2021, avec les responsables de DPW à la pose de la première pierre des travaux.

« Ndayane se trouve dans un quartier de Toubab Dialaw. C’est pourquoi, les populations veulent même que le nom du projet soit revu. La délimitation des communes aussi est un impératif majeur pour une meilleure répartition des retombées du port. Cette opération, qui est du ressort de l’Etat souverain, passe par la reconnaissance des limites entre les régions de Dakar et celle de Thiès », a déclaré le maire de Yenne.

Se projetant dans le futur du projet, Gorgui Ciss préconise un cadre intercommunal pour une meilleure répartition des ressources du port. « Pour une gestion équitable et apaisée des retombées du projet en termes de recettes et de création d’emplois, nous souhaitons la mise en place d’une structure intercommunale entre les communes de Popenguine, de Diass et de Yenne qui pourra transcender les problèmes de limite que nous avons évoqués. Ce cadre de concertation intercommunal permettra une mutualisation des ressources et des bénéfices au profit des populations directement concernées par le projet », a préconisé Gorgui Ciss.

Babacar FALL

4 janvier 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article