LES MAREYEURS LÈVENT LEUR MOT D’ORDRE DE GRÈVE

news-details
PÊCHE

L’union des mareyeurs du Sénégal en activité a suspendu sa grève de 72 heures décrétée hier mercredi, 15 janvier. Les mareyeurs ont trouvé un accord avec leurs autorités de tutelle, le ministre de la Pêche et de l’Economie maritime, Alioune Ndoye, et celui en charge des Infrastructures, des Transports terrestre et du Désenclavement, Me Oumar Youm.

D’après les termes de l’accord, les mareyeurs ont droit à 7 tonnes supplémentaires sur leur chargement. Par ailleurs, explique l’un d’eux, Mohamed Sylla, interrogé par Radio Sénégal, « maintenant les camions frigorifiques transportant le poisson sont prioritaires sur les ponts bascules, et on nous laisse 20% de nos charges, plus 5 tonnes de plus. Parce que nous transportons de la glace avec le poisson pour mieux le conserver. Puis, on ne nous déleste plus sur les ponts bascules. Quand le chargement dépasse, tu paies l’amende à un coût très bas », détaille-t-il.

Par ailleurs, annonce-t-il, la seule journée d’arrêt de travail observée hier leur aurait coûté une perte estimée à un milliard F CFA.

Vous pouvez réagir à cet article