Les membres de "Aar li nu bokk " remettent ça vendredi

news-details
MANIFESTATION

Les responsables de la plateforme Aar Li Nu Bokk ne comptent pas lâcher du lest. Ils vont remettre ça. Après leur rassemblement interdit par l’autorité, vendredi dernier, ils comptent revenir vendredi prochain sur les lieux du Boulevard Général De Gaulle pour, disent-ils, donner aux Sénégalais des informations sur ce qui est désormais appelé : L’Affaire Aliou Sall. « La plateforme Aar Li Nu Bokk tient à informer l’opinion nationale et internationale qu’elle a déposé, hier, 17 juin 2019, un demande d’autorisation pour organiser un grand rassemblement pacifique, ce vendredi 21 juin 2019 à 15 heures sur le boulevard du Général De Gaulle », a déclaré Abass Fall, membre du parti Pastef et porte-parole du jour désigné.

Face à la presse la semaine dernière, le Procureur de la République, Serigne Bassirou Gueye, avait annoncé avoir ouvert une information judiciaire concernant ce dossier. Une telle déclaration ne convainc pas les membres de « Aar Li Nu Bokk ». Pour eux, le maître des poursuites s’est montré trop partisan sur des dossiers du genre dans le passé. À titre d’exemple, ils citent le scandale du Prodac qui implique l’ancien ministre de la Jeunesse, Mame Mbaye Niang, sur une somme de 29 milliards FCFA, et qui, jusque-là, est classé sans suite. « Nous n’avons pas confiance en lui. C’est pourquoi nous avons appelé le peuple à manifester pour le rappeler à l’ordre », a déclaré Abdourahmane Sow.

Vous pouvez réagir à cet article