LES MINISTRES INTERDITS DE SORTIE DU TERRITOIRE

news-details
Crise en Guinée

Tonnerre d’applaudissements, entre autres scènes de liesse, c’est l’ambiance à Conakry, la capitale guinéenne, ce lundi, 6 septembre, 24 heures après la chute d’Alpha Condé, arrêté par les putschistes conduits par le lieutenant-colonel Mamady Doumbouya.

Le nouvel homme fort guinéen est acclamé après sa prise du pouvoir par la force.

Le Palais du peuple, situé à Kaloum, abritant l’Assemblée nationale, refuse du monde. Sur place, les anciens membres du Gouvernement ont déféré à la convocation des putschistes, sous peine d’être sanctionnés.

Parmi les premières mesures prises, les anciens membres du Gouvernement sont interdits de sortie du territoire guinéen. Il leur est demandé de déposer tous leurs documents officiels au niveau de leurs secrétariats.

Parlant des mobiles de leur action, les putschistes ont évoqué, entre autres, la question du mal vivre qui règne en maître en Guinée. La corruption reste également endémique en Guinée.

Vous pouvez réagir à cet article