LES PARTISANS DE KHALIFA SALL DÉNONCENT "UNE TENTATIVE D’HUMILIATION"

news-details
JUSTICE

La nouvelle mesure prise par le Juge d’Application des Peines n’enchante guère les partisans de l’ancien maire de Dakar.

Selon le porte-parole de Khalifa Sall, cette décision est sélective et discriminatoire. « Je pensais que cette mesure concernait tous les détenus de toutes les maisons d’arrêt du Sénégal. Je suis surpris de constater qu’elle ne concerne que le détenu Khalifa Ababacar Sall qui, soit-dit en passant, s’appelle bien Khalifa Ababacar (et non Khalifa SALL, comme mentionné dans le communiqué du coordonnateur des Juges d’Application des Peines, ndlr) », lit-on sur sa missive rendue publique par les partisans de l’ancien maire socialiste de la ville de Dakar.

M. Taye voit derrière cette décision une tentative « d’humiliation » de son leader politique qui séjourne à la prison de Rebeuss depuis plus de deux ans. Puis, il pointe un doigt accusateur contre le ministre de la Justice, Ismaila Madior Fall : « Si votre nomination était liée à l’entreprise de liquidation de Khalifa Ababacar Sall, alors, vous méritez des félicitations. De l’enquête préliminaire jusqu’au Conseil constitutionnel, vous avez joué votre rôle avec précision à la manière d’un chirurgien plus que le "tailleur" qu’on vous colle et que vous semblez accepter avec résignation », a-t-il dénoncé.

Vous pouvez réagir à cet article