image

LES PRÉCISIONS DU DÉPUTÉ APÉRISTE ME OUMAR YOUM

image

Invité du Jdd, le président du groupe parlementaire de la coalition présidentielle, Benno Bokk Yakaar (BBY), a réagi sur l’affaire de la disparition de l’Adjudant-chef Didier Badji en service à l’Inspection générale d’État (IGE) et le Sergent Fulbert Sambou, de la Direction des Renseignements militaires. Ils n’ont plus fait signe de vie après une partie de pêche au Cap Manuel la semaine dernière.

Le corps du second nommé a été repêché mercredi et serait entre les mains de l’Armée au moment où sa famille, doutant de la mort par noyade, réclame une autopsie pour éclaircir les circonstances du décès.
L’invité de Mik dit « que tout dépend de l’état du corps », confiant que « la demande de la famille se heurte à une impossibilité » parce que la dépouille repêché quatre jours après serait dans un état de décomposition avancée.

L’avocat suggère, avant tout, de « laisser le soin aux autorités compétentes de faire les choses. » Surtout qu’il s’agit, insiste-t-il, de « préserver ce qui est essentiel, pour nous, notre stabilité, notre sécurité, notre intégrité, notre cohésion sociale. Ça, c’est des valeurs sur lesquelles, tous les Sénégalais doivent veiller comme à la prunelle de leurs yeux ».

Dié BA

27 novembre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article