image

LES PRÉCISIONS MAJEURES DE MOUNDIAYE CISSÉ

image

C’est un flou total autour de la liste de la coalition Yewwi Askan Wi (YAW) à Dakar. Le dépôt de cette liste au niveau de la commission électorale chargée de la réception des dossiers de candidature, a fait l’objet de vives polémiques. Barthélémy Dias, tête de liste, accuse les membres de la commission de vouloir la bloquer. Selon certaines sources, cette liste n’a pas respecté la parité. Face à la presse, le maire de Dakar avait déclaré que deux candidats investis sur la liste ont désisté. Par conséquent, il s’était présenté devant la Direction générale des élections, où siègent les membres de la commission, pour leur remplacement. Ce que la Commission lui avait refusé. Par la suite, Barth, dans une vidéo publiée sur sa page Facebook, a révélé que cette liste n’était pas la bonne, parce que, n’étant pas déposée par leur mandataire national en l’occurrence, Dethie Fall.

Mais, jusque-là, on ne sait pas si la liste sera validée ou pas. Ce qui est tout à fait normal, d’après Moundiaye Cissé. ‘’ Cette liste de YAW, personne ne peut dire qu’elle sera rejetée ou acceptée. On en saura quelque chose à partir de demain, lundi, où va démarrer le contrôle juridique des dossiers’’, a précisé le Secrétaire Exécutif de l’Ong 3D.

Moundiaye Cissé dit regretter ce qui s’est passé au niveau de la Dge. Pour lui, si ce n’est pas la bonne liste qui a été déposée, comme le présentent les partisans de YAW, Déthié Fall, seul interlocuteur de la Commission, doit mettre sur la place publique la liste qu’il a déposée. Cela mettrait tout le monde à l’aise.

Selon le représentant de la société civile au niveau de la Dge, ’’ une liste est déclarée irrecevable si elle ne respecte pas la parité, ou n’ayant pas de quittance (reçue de la caution : Ndr) ou bien que le nombre de parrains requis n’est pas respecté’’. Poursuivant ses explications, M. Cissé renseigne que la loi ne prévoit pas des cas de désistement. Elle parle de remplacement prévu dans trois situations : soit l’investi est frappé d’illégalité, soit ses pièces sont périmées, soit il est mort.

Babacar FALL
Abdoulaye SYLLA (Photo)

15 mai 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article