image

LES PRÉDICTIONS DES AMBASSADEURS DE L’UE ACCRÉDITEÉS A DAKAR

image

Lors d’un panel initié par l’institut de management, BEM, lundi, les ambassadeurs de l’Union européenne (Ue) ont analysé l’impact de la guerre en Ukraine sur l’économie mondiale. Selon eux, le marché de certains produits céréaliers va connaître une forte tension à cause de ce conflit qui oppose deux grands producteurs de céréales, à savoir la Russie et l’Ukraine.

L’impact de la guerre en Ukraine sera énorme. Les conséquences seront ressenties sur le plan international. C’est en substance la position dégagée par les ambassadeurs des États de l’Union européennes (Ue) accrédités à Dakar. Lors d’un panel initié par l’institut de management, BEM, au Musée des Civilisations noires, ce lundi 11 avril 2022, ils ont souligné que ce ne sont pas seulement les pays du sud, l’Afrique en particulier, qui vont pâtir de cette guerre. La sécurité alimentaire mondiale sera forcément impactée.

« Par la gravité de ce qui se passe, il y aura des conséquences très importantes et très durables sur l’ordre international, sur la manière dont les Etats interagissent, sur les alliances qui ont été nouées, sur les rapports de force. Cela va produire des effets durables dans les rapports entre les Etats », a indiqué l’ambassadeur de France à Dakar. Philippe Lalliot de poursuivre : « Ça aura des effets très concrets et immédiats sur tout ce qui touche à la sécurité alimentaire. Le fait que vous ayez deux grands producteurs de céréales, l’Ukraine et la Russie, impliqués, le fait que le transport des céréales et d’autres produits soient entravé, le fait que ce qui se passe produit des effets d’accélération sur les prix, tout cela aura un impact économique et social sur le continent européen, en Afrique et au Sénégal. Il y aura une forte augmentation du prix du blé, du prix du maïs, de l’énergie, le gaz, le pétrole, les engrais. »

Au début de ce conflit, certains observateurs déclaraient que c’est une guerre qui se joue en Europe. Mais pour l’ambassadeur d’Allemagne, Sönke Siemon, « cette guerre a fini par affecter tout le monde ». Parce que, a-t-il indiqué, l’Ukraine et la Russie sont tous les deux des producteurs importants de blé et d’huile de tournesol. Mais d’après lui, la Russie est la seule responsable de cette situation. « La responsabilité incombe à la Russie, parce que c’est elle qui a mené l’attaque qui a détruit les infrastructures. Donc, ils ont la clé à leur main pour arrêter la guerre et régler les problèmes », a déclaré M. Siemon. Toutefois, il rassure les Sénégalais : « Nous sommes vos partenaires. On a déjà commencé à prendre des mesures. On va essayer de relever ensemble le défi. Mais cela ne va pas être facile. »

Babacar FALL

13 avril 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article