LES PRÉSUMÉS AUTEURS RISQUENT 3 MOIS DE PRISON

news-details
DASH PLAN

3 mois de prison ferme, c’est la peine qu’encourt les présumés auteurs de l’affaire des jeunes filles présentées comme des prostituées sur les réseaux sociaux.

Selon Le Quotidien, ces prévenus ont été attraits, ce vendredi, à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar. Le maitre des poursuites a, lors du procès, requis 1 an dont 3 mois ferme contre les mis en cause. Ce, après avoir estimé que les faits qui leurs sont reprochés ne souffrent d’aucune contestation. Ils sont poursuivis pour association de malfaiteurs en vue de commission des infractions relatives aux Tics, collecte illicite de données personnelles, détention en vue d’une distribution d’images contraires aux bonnes mœurs et tentative d’extorsion de fonds. L’affaire sera vidée ce 12 décembre.

Vous pouvez réagir à cet article