image

LES PROJETS DE MAMOUR DIALLO POUR LA BANLIEUE

image

Le nouveau patron de l’ONAS poursuit ses visites de travail. Ce mardi, il a été aux abords de l’Arène Nationale où les remblais sont source d’inondations et d’accentuation de la remontée de la nappe. Selon Mamadou Mamour Diallo, les maisons qui sont au voisinage de l’arène nationale sont le siège d’une remontée de la nappe, une des conséquences de l’obstruction des voies naturelles d’écoulement et des remblais de ce réceptacle naturel. Face à cette donne, dit-il, il est nécessaire pour préserver les quartiers environnants ; de mettre en place des ouvrages de drainage des eaux pluviales et de rétablir ainsi l’écoulement des eaux vers le Technopole, seule solution pour préserver l’arène et les quartiers environnants.

Auparavant, il était à Pikine-Est où 1496 ménages sont raccordés à l’égout. Le nouveau directeur général a commencé par rappeler que le projet d’assainissement des dix villes a été lancé par le président de la République pour améliorer à l’échelle nationale le taux d’accès à l’assainissement et atténuer les inondations à travers, le raccordement des ménages au réseau collectif. « Pikine Est a bénéficié du programme avec un montant de 2 062 607 482 FCFA qui ont permis de réaliser et de mettre en service : 16 119 m de réseau d’égout ; 1496 Branchements domiciliaires ; 01 Station de pompage de 500m3/h ; 50 Edicules Publics », a-t-il soutenu. « C’est un projet qui a un impact réel sur la vie des populations de Pikine et particulièrement sur plus de 15000 habitants qui ont aujourd’hui un accès direct à l’assainissement collectifs. Et la bonne nouvelle, c’est que nous avons une rallonge budgétaire de la Banque africaine de Développement (BAD). Avec ce financement, d’autres ménages seront raccordés d’ici décembre 2023 », a-t-il déclaré.

Le convoi s’est également arrêté à l’ex-centre de Santé Dominique de Pikine. Ici, il y’a une station de pompage pour drainer les points bas. « Le système d’évacuation des eaux pluviales a été renforcé en 2022 à Pikine précisément dans la zone de l’ex-centre de santé Dominique. Une station équipée de deux pompes 2x500 m3/heure, avec une capacité cumulée de 1000 m3/heure a été construite. Ce système contribuera à l’évacuation des eaux pluviales dans cette zone basse et participera à l’amélioration de la mobilité sur cet important axe du trafic routier de Pikine. Il en est de même pour l’école Yelli Badiane qui sera épargnée de la stagnation des eaux pluviales.
Le coût de la nouvelle station de pompage est de 180. 000. 000 FCFA », renseigne l’ONAS.

Il faut dire que la visite a commencé, ce mardi, à Tally Mame Diarra, dans la commune de Diamagueune Sicap Mbao. Ce quartier est une zone qui reste confrontée aux inondations malgré les investissements ayant servi à la construction d’ouvrages. « Les eaux des quartiers de Tally Mame Diarra sont drainées vers la station de pompage de Gouye Sappott équipée de 3 pompes d’un débit cumulé de 2163 m3/h. Face à la persistance des inondations, il a été préconisé de refaire la route suivant les normes avec un bon système de drainage. Des concertations seront menées en rapport avec l’Ageroute et l’ADM », a-t-il aussi ajouté.

CMS

21 décembre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article