image

« LES REMPLAÇANTS ONT FAIT LE BOULOT »

image

Face à la presse, Aliou Cissé est apparu soulagé. La victoire face au Qatar lui laisse encore une chance de pouvoir espérer se qualifier au prochain tour. Mais il faudra battre l’Équateur et pour cela, le coach des Lions se dit conscient qu’il faudra faire preuve de plus de concentration et de détermination.

Analyse du match

« Ce fut un match difficile, dans la mesure où les deux équipes avaient perdu leurs premiers matchs. Je pense qu’en première période, on a maîtrisé le match sur le plan technique. On a eu la possession du ballon et on aurait pu marquer plus que deux buts. Mais on n’a marqué qu’un but. En seconde période, on a très tôt marqué ce second but. À 2-0, on a été un peu déséquilibré car le Qatar a rajouté des attaquants pour gagner la partie. Ils ont joué la gagne et malheureusement, on prend ce but. On savait aussi que sur les transitions, on pouvait marquer ce troisième but. On a réussi à le faire et je suis très satisfait des garçons, notamment de la prestation d’Edouard Mendy qui nous a maintenus un temps dans ce match. Je suis satisfait, mais ce n’est pas une fin en soi. L’objectif, c’est d’abord de sortir de ces poules. Nous savons que chaque match pour nous est une finale. Il nous faudra nous battre, comme nous l’avons fait aujourd’hui. Malheureusement, on n’a pas été payé contre les Pays-Bas. Gagner ce match contre le Qatar donne du sens à notre travail. Cela motive aussi les garçons à continuer à travailler. Lundi dernier nous étions tous frustrés. Je crois qu’aujourd’hui, nous avons de la satisfaction. Nous allons en profiter, mais nous savons que ça ne va pas durer longtemps car l’Equateur nous attend pour le prochain match. Mais nous sommes très contents d’avoir gagné. »

Les changements

« Les garçons qui sont rentrés ont fait le boulot. Je n’attendais pas moins que ça. On a constitué un groupe homogène, équilibré où n’importe qui peut avoir sa chance de jouer. Le football est un sport collectif. Et aujourd’hui, on a gagné avec le collectif. Lundi, on avait aussi perdu collectivement. Les garçons qui ont commencé le match ont fait du bon boulot. Ceux qui sont venus après ont continué le travail. Et c’est ce que j’attends de ce groupe-là. Les individualités, je crois que ce n’est pas ce qui est important. Aujourd’hui, c’est le collectif qui a gagné et c’est ce qu’il faut retenir ».

Le match contre Equateur

« Le but que nous avons pris me gêne un peu car nous aurions pu l’éviter. Pour ce match à venir, j’ai besoin d’une plus grande concentration. Ça a été très compliqué, mais je pense que les grandes équipes, les grands joueurs, sont capables de se remobiliser et de repartir. J’ai senti un groupe mobilisé et déterminé à faire quelque chose dans cette coupe du monde. Et je crois qu’ils doivent continuer comme ça. L’Equateur, c’est un autre match. Nous allons récupérer et remettre les mêmes ingrédients. Il faudra aussi rectifier sur le plan tactique pour nous améliorer et essayer de sortir de cette poule ».

Plus d’attaquants

« Quand vous voulez marquer des buts, il faut plus d’attaquants. Des garçons comme Boulaye, Famara ont beaucoup impacté la défense du Qatar. Cela a créé des espaces au milieu et sur les côtés pour apporter des centres dans la surface de réparation. Pour marquer des buts, il ne suffit pas de tourner autour du bloc. Le football, c’est deux zones. Il s’agit de défendre dans la surface de réparation, mais aussi de marquer des buts. Et si on n’emmène pas le ballon là-bas, c’est certain qu’on ne marquera pas. L’idée était d’amener un autre attaquant pour apporter un plus et de pouvoir marquer ces buts. Je suis très satisfait de ça. »

Les cartons jaunes

« Je ne vais pas demander à mes joueurs de ne pas s’engager en rentrant sur le terrain. On a un football engagé. On peut discuter des cartons et je crois que sur ce match, j’ai vu des tacles ou des gestes mal placés et qui méritent un carton. Maintenant, c’est l’arbitre qui est le patron sur le rectangle vert. Il peut en décider autrement. Mais dans l’ensemble, je pense que ça a été un match correct. »

De nos envoyés spéciaux Babacar Ndaw FAYE, Saïkou SEYDI et Ousmane NIANG

25 novembre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article