image

LES RISQUES QUI PÈSENT SUR LE VOTE DU BUDGET 2023

image

C’est le spectre tant redouté. Au vu de ce qui s’est passé à l’Assemblée nationale le 12 septembre dernier et l’équilibre des forces entre le pouvoir et l’opposition, il existe de réels risques de blocage du budget 2023 ? En effet, les documents sur la loi de finance 2023 seront livrés aux députés ce matin. Ils auront 10 jours pour décortiquer les lignes budgétaires des ministères et différentes institutions de la République. Mamadou Lamine Thiam, président du groupe Wallu Sénégal, a déjà prévenu hier sur iRadio que l’opposition ne votera pas le budget les yeux fermés.

Invité du Jury du dimanche de iRadio et iTv, le ministre de la Justice a flairé ce possible scénario. « Si par exemple l’Assemblée bloque le budget, le président peut promulguer le projet de loi de finances préparé par le ministre des Finances. Si également on bloque le fonctionnement des institutions, l’article 52 de la Constitution prévoit que le Président peut gouverner par ordonnance. L’Assemblée siège mais le Président gouverne par ordonnance. Et si les députés exigent que le Président a promulgué une loi, il peut convoquer la loi pour une seconde lecture. Et lorsque la loi est convoquée pour une seconde lecture, il leur faut un 3/5 pour briser le véto présidentiel », a théorisé Ismaïla Madior Fall.

Babacar Guèye DIOP

14 octobre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article