LES TDR PROPOSES POUR DES CONCERTATIONS SUR LE PROCESSUS ELECTORAL

news-details
POLITIQUE

La question du dialogue politique continue de cristalliser les attentions. Entre les coups que se rendent le pouvoir et l’opposition, la mise sur pied d’un Cadre paritaire est à l’ordre du jour. Ce serait un organe chargé, entre autres missions, de conduire le dialogue politique sur les élections.

Ledit cadre unitaire devrait être composé de pôles de 15 membres chacun (pouvoir, opposition et non alignés), avec pour objectif de se pencher sur les différentes pistes dégagées dans les termes de référence : évaluation du scrutin du 24 février 2019, notamment dans le volet de la mise en œuvre de la loi sur le parrainage, discussion autour du fichier électoral, modalités d’organisation des élections locales (parrainage, caution, mode élection des maires), détermination du statut de l’opposition, recueil des propositions sur l’autorité en charge de l’organe de gestion des élections, réflexion sur toute autre question, digne d’intérêt, et retenue de commun accord par toutes les parties.

Une première rencontre est fixée dans moins d’une semaine, jeudi 16 mai 2019, au lendemain de la date limite pour l’enregistrement des amendements par les parties prenantes le 15 mai 2019..

Vous pouvez réagir à cet article