image

LES TRAVAILLEURS DU PÉTROLE FUSTIGENT LES DÉCISIONS DE LA COP26

image

Certaines décisions prises lors de la conférence internationale sur le climat COP26 ne sont pas du goût du Syndicat national des travailleurs du Secteur du Pétrole et des Energies (SNTSPE). Entre autres, « la fin, d’ici 2022, du financement à l’étranger de projets d’énergies fossiles sans techniques de capture carbone".

Pour ces syndicalistes, cette décision va réduire à néant les efforts de développement des pays du sud. « Le SNTSPE dénonce, avec la dernière énergie le blocus des financements des énergies fossiles ».

Les syndicalistes du pétrole estiment que « cette décision unilatérale est engagée par les 19 pays dans le but d’anéantir l’élan des pays du Sud comme le Sénégal, pour l’empêcher de tirer profit des ressources pétrolière et gazières ».

Selon le Secrétaire général du SNTSPE, Pape Bakary Traoré, « l’arrêt de ces financements constituerait un frein majeur pour le développement des pays du sud car aucun des pays en voie de développement n’est mesure d’assurer les gros investissements que requiert l’exploitation de ses ressources ».

Les syndicalistes du pétrole annoncent, dans les prochains jours, une large concertation avec les acteurs du secteur pour adopter une position commune sur la question des financements des énergies fossiles.

Babacar FALL

4 décembre 2021


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article