LES TRAVAILLEURS ÉTALENT LES MILLE MAUX DE L’ENTREPRISE

news-details
SEN’EAU

À la Sen’eau, la Direction générale et le Syndicat autonome des travailleurs des eaux du Sénégal (Sates / Sen’eau) n’accordent plus leur violon. Dans une déclaration rendue publique, les syndicalistes dénoncent une mauvaise gestion de l’entreprise qui serait à l’origine de l’incapacité de Sen’Eau à garantir un service de qualité. « Nous n’avons pas le droit de nous taire devant la mauvaise qualité de service, le manque de réactivité sur les réclamations clients, sur le recours incessant aux dérogations pour la qualité de l’eau, la cherté des factures tant décriée par les clients, le changement des compteurs, le tâtonnement dans la distribution des facteurs avec la rupture du contrat de la société Paps… ».

Sur leur note de dénonciation, le Sates/Sen’eau fustige également « la réorganisation dans les directions centrales qui n’obéit à aucune cohérence : nivellement par le bas, missions mal définies, une réforme mal conduite qui n’est pas comprise que par son initiateur ».

C’est ainsi qu’ils interpellent la direction générale et le Conseil d’administration à changer de voie et d’opter pour une réorganisation au niveau du traitement avec le respect du personnel et la « préservation de tous les acquis sociaux ».

Vous pouvez réagir à cet article