image

LES VENDEURS DE ‘’MAAD’’ DÉSŒUVRÉS

image

Le ‘’maad’’, saba senegalensis de son nom scientifique, est un fruit très populaire, au Sénégal. Il est prisé par la gent féminine surtout par les femmes enceintes, mais de plus en plus par les hommes. La demande est très forte. Il n’est pas conseillé d’avaler les graines mais, l’intérieur de la coque est couvert d’une peau superficielle assez pulpeuse que l’on peut consommer. Son fruit, qui excite les papilles, est une coque globuleuse qui contient des graines enrobées de pulpes jaune orangé très moelleuses, juteuses, acidulées et sucrées. On peut déguster le fruit tropical tel quel ou l’assaisonner avec du sucre, du sel et du piment. Mélangées avec de l’eau et du sucre, les pulpes donnent également un délicieux jus. Il est parfois utilisé en condiment et rentre dans la préparation de boissons rafraîchissantes.

Un produit de l’été
Le fruit est riche en vitamine C, en thiamine, en riboflavine, en niacine, et en vitamine B6. La saison est en Afrique de l’Ouest celle des pluies, c’est-à-dire de mai à août. Mais, le ‘’maad’’ fait souvent son apparition à Dakar entre mi-mars et fin août ou septembre. Il provient de la Casamance, de la Gambie, de la Guinée et de la Guinée-Bissau.
Les vendeurs qui sont installés à la Cité des eaux ne sont pas à la fête. Alors que leurs étals étaient d’habitude très fréquentés presque toute le journée, ils n’aperçoivent aucun client à l’horizon ce jeudi matin, en plein mois de ramadan et de carême. L’un d’eux, désœuvré, se cure avec force les dents, tout en scrutant l’horizon.

Dié BA

7 avril 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article