image

LEVÉE DE FONDS - ANTOINE FELIX DIOME MENACE DE DISSOUDRE PASTEF D’OUSMANE SONKO

image

Le ministre de l’Intérieur, Antoine Felix Diome, menace de dissoudre le parti "Pastef Les Patriotes" que dirige l’opposant Ousmane Sonko. Le premier flic du pays a réagi à la suite de l’opération internationale de levée de fonds organisée hier samedi par la formation politique qui annoncé avoir déjà collecté plus de 125 millions F CFA.

Dans son communiqué, le successeur d’Aly Ngouille Ndiaye commence par rappeller "qu’en vertu de l’article 3 de la loi n°81-17 du 6 mai 1981, relative aux partis politiques, modifiée par la loi n° 89-36 du 12 octobre 1989, les partis politiques ne peuvent bénéficier d’autres ressources que celles provenant des cotisations, dons et legs de leurs adhérents et sympathisants nationaux et des bénéfices réalisés à l’occasion des manifestations."

Avant d’annoncer le couperet : "Tout parti politique qui reçoit des subsides de l’étranger ou d’étrangers établis au Sénégal, s’expose à la dissolution, conformément à l’article 4 alinéa 2 de la loi de 1981 susmentionnée".

Président du parti politique Pastef, créé en janvier 2014, Ousmane Sonko est élu député à l’Assemblée nationale du Sénégal aux élections législatives de 2017. En 2019, il a terminé à la troisième place de l’élection présidentielle du 24 février, avec plus de 687 000 voix soit 15,67 %, derrière le Président sortant Macky Sall et l’ancien Premier ministre Idrissa Seck.

Dié BÂ

3 janvier 2021


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article