LEVÉE DE FONDS - ANTOINE FELIX DIOME MENACE DE DISSOUDRE PASTEF D’OUSMANE SONKO

news-details
POLITIQUE

Le ministre de l’Intérieur, Antoine Felix Diome, menace de dissoudre le parti "Pastef Les Patriotes" que dirige l’opposant Ousmane Sonko. Le premier flic du pays a réagi à la suite de l’opération internationale de levée de fonds organisée hier samedi par la formation politique qui annoncé avoir déjà collecté plus de 125 millions F CFA.

Dans son communiqué, le successeur d’Aly Ngouille Ndiaye commence par rappeller "qu’en vertu de l’article 3 de la loi n°81-17 du 6 mai 1981, relative aux partis politiques, modifiée par la loi n° 89-36 du 12 octobre 1989, les partis politiques ne peuvent bénéficier d’autres ressources que celles provenant des cotisations, dons et legs de leurs adhérents et sympathisants nationaux et des bénéfices réalisés à l’occasion des manifestations."

Avant d’annoncer le couperet : "Tout parti politique qui reçoit des subsides de l’étranger ou d’étrangers établis au Sénégal, s’expose à la dissolution, conformément à l’article 4 alinéa 2 de la loi de 1981 susmentionnée".

Président du parti politique Pastef, créé en janvier 2014, Ousmane Sonko est élu député à l’Assemblée nationale du Sénégal aux élections législatives de 2017. En 2019, il a terminé à la troisième place de l’élection présidentielle du 24 février, avec plus de 687 000 voix soit 15,67 %, derrière le Président sortant Macky Sall et l’ancien Premier ministre Idrissa Seck.

Vous pouvez réagir à cet article