[LIBÉRATION DE KHALIFA SALL] : RETROUVAILLES EN VUE DE LA FAMILLE SOCIALISTE

news-details
RECOMPOSITION DU PS

La libération de Khalifa Sall, ce dimanche, par grâce présidentielle, a remis au goût du jour le débat sur la retrouvaille de la famille socialiste. Ce, surtout avec le décès de leur secrétaire général, Ousmane Tanor Dieng. Coordonnateur du Parti socialiste (Ps) à Kaolack, Dr Gadiaga est optimiste. Il demeure convaincu que cette retrouvaille est bien réalisable. « Se retrouver ensemble est très possible. Rien ne nous empêche de nous rassembler, de créer la dynamique pour reconquérir le pouvoir en 2024. Cela est possible et je sais que la majorité des Socialistes accepteront cette proposition », a explique-t-il avec assurance.

Poursuivant, il rappelle que le défunt secrétaire du parti avait, avant son décès, exprimé le vœu de voir les socialistes se réunir. Mieux, il avait même souhaité la libération de Khalifa Sall. « Son vœu a été exaucé. Donc, il reste maintenant l’unification du parti. Je pense que ceux qui sont avec Tanor vont, au moins, respecter sa mémoire. Je ne pense pas que ce sera une chose difficile », estime-t-il. Pour le député socialiste Juliette Zingua, le Parti socialiste ne souffre aucunement. A son avis, il n’y a pas eu de divergences et l’héritage de Senghor a été bien préservé. Les meilleurs ministres du gouvernement se trouvent au Parti socialiste », s’enorgueillit-elle.

Le coordonnateur du mouvement « And Dolèle Khalifa Sall » Makhtar Gueye est formel. Pour lui, le parti socialiste ne peut être géré que par Khalifa Sall. « Au Parti socialiste, il n’y a pas une personne qui a la carrure de Khalifa Sall qui peut gérer le Ps. Khalifa Sall est la seule personne qui peut sauver le Parti », fait-il remarquer.

Vous pouvez réagir à cet article