LIBERTÉ PROVISOIRE CONFIRMÉE POUR BOUBACAR SÈYE

news-details
JUSTICE

Comme annoncé un peu plus tôt par Emedia.sn, Boubacar Sèye a finalement bénéficié d’une liberté provisoire en raison de son état de santé précaire. Le président de l’Ong « Horizon sans frontière » a fait face au doyen des juges ce mercredi. Auditionné dans le fond, ce 3 février, Boubacar Sèye, inculpé pour diffusion de fausses nouvelles, n’a pas varié dans ses déclarations.

Face au juge, Boubacar Sèye a soutenu qu’il n’accusait personne nommément mais s’était contenté de demander des clarifications sur l’utilisation des fonds destinés à la lutte contre l’émigration clandestine après avoir reçu, par mail, un document de l’Union européenne.

Le procureur n’a pas fait d’objection à la demande de liberté provisoire introduite vendredi dernier par les avocats du président de l’ONG Horizons Sans Frontières.

Vous pouvez réagir à cet article