image

LIBERTÉ PROVISOIRE POUR KILIFEU

image

Après son compère Simon, Kilifeu bénéficie, à son tour,d’une liberté provisoire. L’information a été confirmée par son avocat, Cheikh Khoureissy Ba, et par le coordonateur du mouvement Y’en a Marre, Aliou Sané.

Kilifeu était en détention depuis plus de trois mois pour trafic de passeports, trafic de migrants, faux et usage de faux.

L’affaire remonte au 30 juillet, date où elle s’est répandue sur les réseaux sociaux : le rappeur Landing Mbissane Seck, alias Kilifeu, apparaît sur une vidéo compromettante. On l’y voit accepter de l’argent pour faciliter frauduleusement l’obtention de visas pour l’Europe à des personnes n’y ayant pas droit.

Début septembre, c’est son camarade Simon Niaga Kouka, alias Simon, qui est mis en cause dans une vidéo similaire. Lui accepte de «  louer  » à une tierce personne son passeport français, acquis grâce à son mariage.

AN

21 décembre 2021


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article