LIBERTÉ PROVISOIRE POUR LES 25 TRAVAILLEURS DE TWYFORD

news-details
JUSTICE

Les 25 travailleurs de l’usine de carreaux TWYFORD qui ont été arrêtés et placés sous mandat de dépôt le 16 avril dernier ont bénéficié d’une liberté provisoire. Ces derniers, en mouvement d’humeur, avaient barré la route pour dénoncer leurs mauvaises conditions de travail et des licenciements abusifs. Ils ont été arrêtés et envoyés au gnouf pour les faits de dégradation et destruction de biens d’autrui et publics, violences et provocation d’un attroupement interdit et participation à un attroupement interdit. Des faits que les mis en cause ont battus en brèche.

Vous pouvez réagir à cet article